Your cart items 0
: 0,00 €
Your Cart is currently empty!
Product update

 +590 690 999 440

samedi, 14 novembre 2020 19:10

Bien communiquer dans le cadre d'une commande

La complexité du secteur de la communications réside dans le fait que ce terme générique englobe énormément d’activités allant de la relation presse, au multimédia, en passant par la production graphique et bien d’autres.

Il est donc indispensable de bien poser les bases de la communication entre prestataire et client avant de travailler ensemble.

Cela passe par la compréhension des termes techniques

Les métiers de la communications utilisent en grande majorité des termes anglophones et techniques pour se décrire ou pour décrire des actions précises. La déformation professionnelle entraîne souvent le prestataire à oublier qu’il a face à lui quelqu’un qui ne maîtrise pas ce langage, les codes etc.

Exemples :

  • Un webmaster (métier) est un concepteur de sites internet est souvent souvent d’ailleurs avec un webdesigner qui travaille plutôt sur l'ergonomie, la partie visible et esthétique du site.
  • Un community manager (métier) est un animateur de communautés en ligne
  • Être “booké” signifie ne pas avoir de disponibilité. Être dans le rush c’est être au charbon ou au four et au moulin.
  • Faire du personal branding, c’est promouvoir son image à la façon d’une marque.

Mais on utilise aussi souvent nous les graphistes le terme vectoriel, qui ne parle quasiment jamais au client à qui l’on doit expliquer qu’il s’agit d’un type d’image qui permet de garder fidèlement sa qualité quelle que soit la taille à laquelle elle est utilisée.

Le client fait appel selon la commande à des techniciens, des artistes, et pas forcément des pédagogues, ni même des communicants.

Que faire ?

Le prestataire :

  • doit vous fournir des devis détaillés. Plus ils sont détaillés et explicites sur les termes techniques (par exemple “Bon à tirer”, et autres termes inhérents au déroulement de la commande) plus cela facilitera la compréhension. 
  • devrait s’efforcer de s’assurer que son interlocuteur comprend ses termes. 
  • devrait bien présenter le déroulement de sa commande. 

Le client :

  • ne devrait pas hésiter à demander des devis détaillés pour comprendre ce qu’il paye, si c’est renouvelable, ce qui lui est demandé à la commande, et ce qui lui est livré exactement, s’il a la main dessus etc..
  • il devrait soumettre toutes ses inquiétudes, et alerter son interlocuteur dès qu’il est face à un terme flou pour lui.
  • Je lui recommande de jeter un œil aux précédents travaux de son prestataire pour éviter les surprises.
Karine Nzouatcham

Communicante et professionnelle des publics., femme d'affaires et de vision, mère et créatrice en puissance, j'use à profusion de mon Existence.

  facebook  instagram

Laissez un commentaire

Abonnez-vous à notre newsletter

En vous inscrivant ici, vous recevrez nos offres promotionnelles, immanquables et conseils directement dans votre boîte email.

À propos de nous